La baie des flamboyants: Créol i rit, la Guadeloupe pleure


Alors que cinq jours sur sept, les gramounes (déjà devant amour gloire et beauté), les lycéens, collégiens et autres rmistes se gondolent ,s'endorment ou s'emerveillent devant cette sitcom RFO. Les réactions en Guadeloupe sont beaucoup plus aggressives nottament sur les forums de la série.

Petits extraits :

"Samedi après-midi, je me pose devant mon téléviseur afin de regarder la fameuse série tournée en Guadeloupe et pour laquelle un appel à casting avait été lancé par RFO.
Ma déception fût grande. Je m'attendais à une série qui reflétait la société dans laquelle je vis, aussi bien en Guadeloupe qu'en Martinique. Et bien non!

J'ai vu des blancs et des métisses en majorité.
Ce n'est pas ma société!
Le métissage chez nous existe, mais à ce point, sûrement pas!

Je trouve honteux que la REGION Guadeloupe ait accepté de cautionner une telle arnaque, une telle dénégation de la population antillaise.
Quand je regarde dans la rue, je vois des négres et des négresses. Ou sont-ils dans cette série? Et ne me parlez pas des quelques-uns (environ 7) qui ne sont
que des personnages secondaires?
Il n'y a qu'à regarder le site de la série. Allez regarder le classement par famille et vous verrez la rubrique "autres personnages". YEn KI NEG!!!

J'ai tenu néanmoins à aller un peu plus loin, j'ai donc poursuivi mon visionnage.
Et là, j'ai vu une des rares négresses, coucher avec un des blancs sur une plage qui la jetait après. Je suis restée bouche bée.
Est-ce là l'image des négresses qui est véhiculée sur le réseau France Télévision? Des jeunes filles faciles?

Je vis avec mon époque, j'ai 27 ans, je suis antillaise (à moitié guadeloupéenne, à motié Martiniquaise) et je sais que les jeunes filles de cette série ne me ressemblent pas; qu'elles ne ressemblent ni à mes soeurs, ni à mes cousines, ni à mes copines.

A France télévision, à la Région Guadeloupe, à tous ceux qui ont participé à la réalisation de cette série, vous avez gâché l'opportunité de valoriser réellement les antilles, les antillais et de nous rendre fiers du travail télévisuel réalisé en Gaudeloupe avec de jeunes de chez nous.

Cordialement,

LUCICA. "

Ou encore GWADA971 qui retorque :

Analysons la population de l'archipel guadeloupéen (grande terre, basse terre, marie galante, terre de haut, terre de bas, Désirade, st martin, st-barth).
Circonscription de Gabriel louis carabin commune de le moule (ma commune) il ne faut pas dire « du moule » car le nom de la commune est « le moule », sachez au passage que Gabriel louis carabin est en partie originaire de la Désirade une l’île majoritairement blanche et métisse on peut par ailleurs lui appliquer la phrase du créole guadeloupéen qu’est ti moun kay chèché lwen car sa sœur est blanche à les yeux bris et les cheveux lisses alors que Gabriel louis carabin est une chabine

- Le moule à beaucoup d’indien et de semi-indien beaucoup d’originaire du moyen orient (au lolo par exemple) et intégré en apport culturel.
- Le gosier où la population blanche de métropole y est assez présente
- St Anne dont le maire est semi indien commune au la population indienne et semi indienne est également très importe
- St François qu’on aurait pu appeler inde bis dont le maire ernest moutoussamy est un pure indien
- Petit-canal qui a une très forte population indienne dont j’aurai pu citer beaucoup de nom.
- Désirade qui est a 98 % non noir car il y a quasiment que des blancs pays et des métisses
- Laurent Bernier est indien et adjoint de Gabriel louis carabin pour le poste de député

Circonscription de victorin lurel qui est lui-même métisse

- Les saintes (terre de haut et terre de bas) a 99 % blanche
- St-barth 99,99 % blanches et vip
- Basse-terre dont le maire est d’origine iranienne et la population est fortement métisse et a des blancs pays surtout après le tremble de terre du 21 novembre 2004 beaucoup d’entre-eux ont fui les deux îles (terre de haut et terre de bas)

Circonscription de Jeanny Marc :

Capes terre belle l’eau il y a beaucoup d’indien (le maire léo andy avant joel beaugendre est semi-indien) et la population guadeloupéenne d’origine congolaise qui a gardé leur nom et leur culture n’emmerde pas les autres bien au contraire ils prouvent le métissage culturel et humains. Bref il y a beaucoup de chose à écrire.
Les racialement hostiles à la baie des flamboyants ne sont pas des guadeloupéens et sont des imbéciles. Même les mouvements indépendantistes ne parlent pas comme ça. (michel madasssamy, landeau etc etc sont des indiens http://www.ugtg.org/index.php?aff= [...] 41&page=3)

La discussion vire petit à petit aux problème historique de l'esclavage dont je vous passe les détails, au moins cela vous fait un petit cours de sociologie. Apparemment, le problème racial qu'il soit en guadeloupe ou en Martinique reste un étendard brandi à n'importe quelle occasion, que l'on soit à cours d'arguments ou pas.

QUELQUES PRÉCISIONS CETTE SERIE DONC !
Jean François Porry et Gérard salesses signent leur grand retour depuis les séries AB, compositeur, dialoguiste, paroliers...etc...

A voir au moins une fois pour :

- Le générique et voir émilie minatchy se dandiner jusqu'à l'hernie
- Les dialogues tranchants truffés de réparties
- L'accent guadeloupéen qui pourrait rassurer le plus salazien des "yab chouchou"
- Pour retrouver les anciennes gloires d'AB productions

Commentaires

Pierrette a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Pierrette a dit…
Merci pour ce post totalement inutile excepté pour les copier coller que tu as fait qui sont très bien renseignés.
On a souvent entendu ces derniers temps que les réunionnais étaient moins racistes que les antillais, ou les guadeloupéens plus que les martiniquais. Heureusement pour vous, j'ai envie de dire parce que vous êtes plus métissés que nous. Ce serait laid que vous n'acceptiez pas une partie de votre identité. Le problème racial qui apparemment pour toi tombe comme un cheveu sur la soupe est au contraire parfaitement à sa place.
Peut-être que dans l'ignorance qui semble être la tienne, tu ignores que la plupart des guadeloupéens (si on considère que la série est guadeloupéenne) ne ressemblent pas à tous les métis aux yeux clairs qu'on voit dans cette "série". Cela a de quoi choquer les guadeloupéens qui pensaient qu'une série tournée chez eux ressembleraient un peu plus à leur réalité ethnique.
Mais les gens comme toi ont sans doute raison: les blancs sont supérieurs et pour le noir il n'y a pas d'autre salut que dans le métissage alors il n'y a que comme ça qu'on pourra exporter les séries à l'étranger. Azoulay et Porry sont de bons propagandistes.
Les pays latinoaméricains ont enfin l'air de réaliser qu'ils ont toujours discriminé leurs populations indigènes (ou noires comme au brésil: 2004 première télénovela du pays ayant pour héroïne une noire; brésil 40% de population d'origine africaine sans compter les métis) en ne montrant à la télé que des gens à la peau très blanche alors qu'en majorité ils ont le teint mat mais dans les anciennes colonies françaises on n'en est visiblement pas encore là.

Signé: une Guadeloupéenne qui n'a rien contre les Réunionnais mais qui a horreur des gens qui parlent de choses qu'ils ne connaissent pas, surtout en mal et surtout quand ça la concerne
Pierrette a dit…
Oula je suis tombée sur ça par hasard http://www.montraykreyol.org/spip.php?article1002 et je suis bien surprise. Nous avons des hommes politiques métis et noirs et nous ne nous sommes jamais adonnés à ce genre de "délire". Apparemment les Antillais parlent beaucoup et font bcp de bruit mais ça leur évite les comportements malsains à cause des traumatismes non digérés.
On entend bcp ces temps-ci dire que les guadeloupéens ont un problème contre les blancs; apparemment vous ce serait contre les noirs.
Sans rancune, personne n'est parfait

Posts les plus consultés de ce blog

L'homme Coq revient...

Voyageurs et Magiciens